Comment sauver les abeilles (à son échelle) ?  - EcoBuddhism
sauver les abeilles

Comment sauver les abeilles (à son échelle) ? 

Alors que pour beaucoup ce sont simplement des insectes volants flous que nous voyons darder parmi les fleurs pendant les mois les plus chauds, les abeilles sont en réalité bien plus que cela et ont un rôle important à jouer dans le maintien de notre planète.

Il existe environ 20 000 espèces d’abeilles dans le monde

Là où les arbres et les bois sont essentiels pour filtrer notre air, les abeilles sont essentielles à la fois pour polliniser la nourriture dont nous avons besoin pour survivre et bon nombre des arbres et des fleurs qui fournissent des habitats à la faune.

Un constat inquiétant sur le déclin des abeilles

Avec ses rayures noires et dorées, ses ailes translucides et son corps velu caractéristique, l’abeille est une vue courante dans les bois et les jardins du monde entier.

Mais savez-vous à quel point cette créature est importante pour notre planète et les menaces auxquelles elle est confrontée ?

En Europe, 9,2 % des espèces d’abeilles sauvages étudiées sont en voie d’extinction

Souvent vu bourdonner de fleur en fleur, il est aussi difficile d’imaginer une vie sans abeilles que d’en envisager une sans arbres.

Ces invertébrés ailés qui travaillent dur existent depuis des millions d’années, pollinisant nos plantes et produisant le sirop doré doux que nous appelons le miel.

Un monde sans abeilles devient malheureusement de plus en plus possible, car ces insectes importants pour l’humanité sont en grave déclin.

Si les abeilles devaient disparaître, la planète pourrait être en grave difficulté, car ces créatures font partie intégrante de la plupart des écosystèmes.

Les abeilles sont en déclin à l’échelle mondiale, car elles sont confrontées à de nombreuses menaces, de la perte d’habitat à l’utilisation de pesticides toxiques.

Bon nombre des menaces qui pèsent sur les abeilles partagent des parallèles avec les menaces qui pèsent sur les arbres et les bois, donc sauver des abeilles va de pair avec sauver des arbres.

Si ces menaces ne sont pas maîtrisées, nous pourrions envisager un avenir sans abeilles.

Quelles sont les principales menaces auxquelles les abeilles sont confrontées ?

disparition des abeilles

Utilisation de pesticides

L’une des principales menaces pour les abeilles est l’utilisation de pesticides toxiques.

Bien que les pesticides soient conçus pour tuer les ravageurs, en raison de leur toxicité intense, ils ont également un effet néfaste sur d’autres insectes, y compris les abeilles (en plus d’appauvrir nos sols).

Les néonicotinoïdes en particulier causent beaucoup de tort aux abeilles, car lorsqu’elles sont pulvérisées sur les plantes, elles sont absorbées.

Ainsi, lorsqu’une abeille vient polliniser ladite plante, elle ingère ce pesticide. Cela peut sérieusement endommager le système nerveux central de l’abeille.

La perte de leur habitat

Une augmentation des développements urbains et des méthodes agricoles invasives a fait que de nombreuses zones où les abeilles pouvaient s’établir n’existent plus.

Ces développements menacent autant les abeilles que les arbres et les bois.

Dans la nature, plusieurs espèces d’abeilles nichent dans des arbres creux, de sorte que plus les arbres sont détruits, moins les abeilles ont de choix pour s’installer.

La mortalité chez les abeilles est passée de 5 % à 30 % entre 1995 et 2015

Les parasites et maladies

Les parasites et les maladies sont une autre grande menace pour les abeilles.

Par exemple, l’acarien varroa est un parasite qui s’accroche au dos de celle-ci, lui transmettant des maladies et des virus, drainant ainsi progressivement sa force.

Et ce genre de parasite, il en existe en grand nombre qui, à chaque infestation, cause de gros soucis aux éleveurs qui perdent une somme d’argent considérable, mais surtout de nombreuses abeilles.

Les espèces envahissantes

Les espèces non indigènes peuvent représenter une autre menace pour les abeilles.

Certaines espèces en particulier peuvent causer des ravages pour les espèces indigènes.

C’est l’exemple parfait du frelon asiatique qui mange des abeilles et constitue donc une menace énorme.

Attention toutefois à toujours utiliser des méthodes douces qui ne nuiront pas aux autres insectes utiles dans le traitement des espèces nuisibles.

Les abeilles assurent la reproduction de plus de 80 % des espèces végétales du globe

Changement climatique

Le changement climatique et les conditions météorologiques extrêmes qu’il provoque souvent sont un autre facteur contribuant au déclin des abeilles.

Il perturbe le comportement de nidification des abeilles et modifie le calendrier saisonnier normal, ce qui signifie que les fleurs peuvent fleurir plus tôt ou plus tard que prévu.

Bien que la plantation de plus d’arbres contribue à atténuer certains des effets du changement climatique, il s’agit toujours d’un problème grave qui pourrait s’avérer mortel pour bon nombre de nos abeilles.

L’importance des abeilles

Les abeilles sont nos principaux pollinisateurs, pollinisant un tiers des aliments que nous consommons et 80% des plantes à fleurs.

Depuis les années 1980, 70 % des fleurs sauvages ont disparu

La pollinisation est cruciale, car bon nombre de nos légumes, fruits et cultures qui nourrissent notre bétail en dépendent pour être fertilisés, donc sans elle, nous pourrions avoir faim.

Les légumes comme le brocoli, les asperges et le concombre dépendent de la pollinisation des abeilles, tout comme les abricots, les fraises, les pommes, les tomates et les amandes.

Bien qu’il existe d’autres méthodes de pollinisation, notamment par le vent, les oiseaux, les chauves-souris et d’autres insectes, les abeilles sauvages sont parmi les pollinisateurs les plus importants, car elles sont capables de polliniser à une échelle beaucoup plus grande.

Il a été estimé qu’il en coûterait aux agriculteurs en Europe plus de 1,8 milliard d’euro par an pour polliniser manuellement leurs cultures, ce qui souligne encore plus l’importance des abeilles.

Que faire concrètement pour y remédier ?

Heureusement, il n’est pas (encore) trop tard pour sauver les abeilles de l’extinction et des acteurs luttent contre le déclin de nos abeilles.

Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour aider à protéger ces créatures importantes, dont la plupart peuvent être faites dans le confort de votre propre jardin.

Il n’y a pas de solution miracle pour remédier au problème, il incombe à chacun de faire le nécessaire à son niveau pour aider les abeilles à survivre et à continuer leurs tâches dans la chaîne de vie naturelle.

Sans prétendre à l’exhaustivité de la liste, ci-après quelques actions que tout un chacun peut adopter à son niveau.

Parrainage d’abeille

Compte tenu de l’importance de la cause, il n’est pas étonnant de voir naître des structures empreintes de bonne volonté comme Un Toit pour les abeilles.

Le concept a pour objectif de sauvegarder les abeilles en procédant à des actions concrètes.

Le système fonctionne grâce au parrainage, le vôtre, qui sera ensuite récompensé par des produits de l’élevage, mais surtout, de la satisfaction d’avoir accompli un geste très important pour la sauvegarde des espèces d’abeilles.

Le parrainage peut aller d’une partie à une ou plusieurs ruches entières. Particuliers comme entreprises sont invités à y participer.

Remplir son jardin de fleurs adaptées aux abeilles

L’une des façons les plus simples d’aider les abeilles est de planter beaucoup de fleurs adaptées à celles-ci dans votre jardin.

Les abeilles préfèrent une large gamme de plantes à fleurs, notamment le lotier corniculé et le trèfle rouge, que vous pouvez cultiver.

Dispersez simplement les boules de graines dans un endroit de votre choix et regardez-les germer !

Vous profiterez à la fois d’un bel espace florissant et de la sensation d’avoir fait une bonne action.

Fournir un abri aux abeilles

Comme la plupart des invertébrés, les abeilles ont besoin d’un abri pour nicher et hiberner.

Vous pouvez créer votre propre abri ou acheter une maison d’abeilles et d’insectes prête à l’emploi.

Accrochez-la simplement dans un endroit abrité et ensoleillé de votre jardin, puis regardez les abeilles remplir les tubes pendant les mois de printemps et d’été.

Arrêter d’utiliser des pesticides

Les pesticides sont l’une des principales menaces pour les abeilles, et donc une façon de les aider est de cesser de les utiliser dans votre propre jardin.

Certains ravageurs fournissent de la nourriture aux pollinisateurs cruciaux, donc les laisser contrôler naturellement est le meilleur choix si vous voulez aider à sauver les abeilles.

Aider une abeille dans le besoin

Souvent pendant les mois d’été, vous pouvez apercevoir une abeille solitaire assise immobile sur le sol.

Bien qu’il soit facile de présumer qu’elle pourrait être morte ou mourante, il est probable qu’elle soit réellement épuisée.

Vous pouvez aider une abeille fatiguée en mélangeant deux cuillères à soupe de sucre blanc granulé avec une cuillère à soupe d’eau, en la plaçant près de l’abeille afin qu’elle puisse s’aider elle-même dans cette boisson énergétique maison.

Comme dit plus haut, il existe sûrement de nombreux bons gestes à adopter pour préserver les abeilles de l’extension.

L’important, c’est d’agir à son niveau et créer une dynamique constante qui au final, aboutira à des actions à l’échelle mondiale, car les abeilles sont les affaires de tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page