Purifier l'air de sa maison avec 7 gestes parfaitement naturels - EcoBuddhism

Purifier l’air de sa maison avec 7 gestes parfaitement naturels

La qualité de l’air que l’on respire peut avoir un impact sur notre santé.

Des études ont établi une corrélation entre la mauvaise qualité de l’air extérieur et le cancer du poumon, les accidents vasculaires cérébraux ou encore les maladies cardiaques.

La pollution de l’air causerait chaque année 3,3 millions de décès dans le monde – Source 

Si l’air extérieur contient bien des polluants environnementaux (surtout lorsque l’on vit dans une grande ville) dont la plupart d’entre nous avons conscience, les nombreux facteurs qui compromettent la qualité de l’air intérieur ne sont pas toujours bien connus.

Pourtant, l’air intérieur de votre maison peut parfois être davantage pollué que l’air extérieur et la recherche montre que nous passons la plupart de notre temps à l’intérieur…

Il apparaît alors comme évident de purifier et de maintenir un air sain à la maison.

Si vous pensez que le désodorisant parfumé de la dernière publicité que vous avez vu à la TV purifiera votre air, vous devriez y penser à deux fois.

Cette odeur est en elle même une forme de pollution de l’air intérieur, et la plupart des assainisseurs d’air libèrent simplement plus de produits chimiques potentiellement nocifs dans votre maison.

Pire, les problèmes de santé causés par ces produits chimiques coûtent environ 340 milliards de dollars par an en traitements et en pertes de productivité, selon une étude publiée en 2016 dans The Lancet.

Alors nous allons voir ensemble comment purifier naturellement l’air de votre maison.

1. Aérez !

Ça peut paraître un peu simple, mais c’est la meilleure chose que vous puissiez faire pour améliorer la qualité de votre air intérieur.

Ouvrez vos fenêtres au moins dix minutes par jour (même en hiver) pour réduire l’accumulation de polluants nocifs dans votre air intérieur est un réflexe que vous vous devez de prendre.

C’est d’autant plus le cas si vous avez de nouveaux meubles, car certains  composés organiques volatils, des des produits chimiques peuvent se retrouver se trouvent dans des produits comme les colles, les peintures, les tissus, les matériaux de construction etc.

Donc quand vous achetez un canapé ou un fauteuil neuf, sachez ceci : il émettra des composés organiques volatiles, surtout au début.

Pour réduire les dommages occasionnés sur votre air intérieur, aérez le plus possible pour permettre à ces composés de s’échapper.

Sinon, optez pour des produits à faible teneur en composés organiques volatiles, c.a.d des produits qui contiennent moins de produits chimiques toxiques (faites particulièrement attention au choix de vos peintures).

2. Optez pour des plantes d’intérieur

Zamioculcas

Voici ce qu’on appelle lier l’utile à l’agréable, non seulement les plantes sont belles et peuvent améliorer votre humeur, mais en plus elles ont la capacité à purifier naturellement l’air.

Placez vos plantes d’intérieur dans différents endroits de la maison pour profiter au maximum de leurs capacités de purification de la qualité de l’air.

plante d'intérieurQuelle plante pour purifier l’air ?

Vous pouvez opter pour des plantes grasses, qui sont assez faciles d’entretien.

Voici quelques plantes bien connues pour filtrer les toxines de l’air dans votre maison :

  • Le palmier multipliant (Dypsis lutescens) : il est devenu la vedette des plantes d’intérieur, sa croissance est rapide et il aime la lumière vive et indirecte
  • Le palmier bambou (Rhapis excelsa) : ce petit palmier trouvera très bien sa place dans votre intérieur avec une croissance lente qui ne dépasse pas les 1.5m
  • Le Caoutchouc (Ficus elastica) : une des toute meilleure plante purificatrice qui peut vite atteindre une très grande taille, il n’aime pas les endroits où il y a des courants d’air et s’épanouira de lumière indirecte
  • Le Dracaena fragrans qui prospère avec un mélange de lumière indirecte et d’ombre. Peut atteindre les 3m en pot, fleurit rarement  en intérieur.
  • Le lis de la paix (Spathiphyllum) : il en existe environ 40 espèces différentes, il fait parti des plantes dé-polluantes par excellence. Facile d’entretien, ses fleurs blanches diffusent une légère odeur très agréable.
  • Le chrysanthème (Dendranthema grandiflora), tristement connue, cette magnifique plante s’épanouie dans un intérieur ensoleillé
  • Epipremnum aureum : aussi appelée lierre du diable, cette plante originaire de Polynésie française est très cultivée en intérieur.
  • Lierre grimpant (Hedera helix) : on le voit d’avantage en extérieur mais il est aussi cultivable en intérieur, que ce soit en potée ou en suspension.
  • Aglaonema : robuste plante tropicale et purificatrice, elle séduit tant par ses belles feuilles que sa facilité d’entretien.

3. Allumez une bougie en cire d’abeille

Envisagez d’utiliser une bougie à la cire d’abeille plutôt que des bougies à la paraffine.

En effet, la cire d’abeille est un composé naturel qui brûle “proprement”, contrairement aux bougies à la paraffine.

Les bougies classiques de paraffine sont des dérivées de pétrole et peuvent libérer des produits chimiques comme le benzène, le toluène, la suie et d’autres produits chimiques dans l’air. ..pas vraiment ce que l’on recherche et même contre productif !

Les bougies en cire d’abeille pure ne dégage quasiment pas de fumée ni odeur et purifient l’air en libérant des ions négatifs, ces derniers se lient aux toxines pour les éliminer de l’air.

De plus, les bougies en cire d’abeille durent plus longtemps !

4. Veillez à ces quelques règles d’hygiène basiques

Une maison pure est avant tout une maison où l’on enlève ses chaussures à l’entrée.

Logique, car la saleté de l’extérieur sous nos semelles peut contenir des choses vraiment dégoûtantes : pesticides, pollen, champignons, bactéries ou excréments, entre autre.

Autre chose, dites non aux fumeurs dans votre intérieur et soyez intransigeant.

Le tabagisme demeure l’une des principales causes d’inhalation de polluants dangereux dans la maison.

Si vous fumez vous même, essayez de le faire à l’extérieur, même si vous vivez seul et que vous ne mettez personne (hormis vous) en danger de manière passive.

La fumée de cigarette contient plus de 4 000 produits chimiques, dont 43 composés cancérigènes connus…c’est déjà triste que ça s’accumule dans vos poumons, pas dans votre maison de surcroît…

Enfin, veillez aux squames d’animaux de compagnie, ces derniers peuvent favoriser l’asthme ou même le développer.

Si vous avez un animal de compagnie, veillez à réduire au minimum les squames en le nettoyant régulièrement, en le brossant à l’extérieur si possible et en passant régulièrement l’aspirateur sur les planchers et les meubles.

5. Diffusez des huiles essentielles

diffuser des huiles essentielles

Certaines huiles essentielles, comme l’huile d’arbre à thé, ont des propriétés antibactériennes et peuvent être ajoutées aux nettoyants ménagers faits maison.

Les huiles ont également la capacité de réduire les bactéries en suspension dans l’air, c’est le cas notamment de l’eucalyptus, du clou de girofle ou encore du romarin.

Les acariens n’ont qu’à bien se tenir !

Quelle meilleure façon de  purifier son air intérieur que de diffuser des huiles essentielles, vous bénéficierez des avantages de l’aromathérapie en plus d’avoir un environnement qui sent bon.

Je vous recommande l’usage d’un nébulisateur, plus cher à l’achat, mais qui diffuse dans un plus grand rayon et permet aux particules d’huiles essentielles de rester plus longtemps dans l’air.

Optez pour des huiles essentielles pures de haute qualité afin de profiter au maximum de leurs parfums.

quelle huile pour purifier l'air Quelles huiles essentielles pour purifier l’air ?

  • l’huile essentielle de pamplemousse : idéale pour assainir l’air, elle désinfecte grâce à ses propriétés bactéricides et anti-virales
  • l’huile essentielle de ravintsara, avec sa présence d’alcools monoterpéniques, c’est la star pour assainir l’air
  • l’huile essentielle de citron est parfaite pour un air qui sent bon et pour éliminer les odeurs indésirables (cuisine, tabac, animaux, etc)
  • l’huile essentielle de tea tree : la recherche a montré que cette huile essentielle et ses propriétés antibactériennes et antifongiques sont idéales pour lutter contre les bactéries cachées

Pour en profiter, vous pouvez mélanger 4 gouttes d’huile essentielle de citron, 3 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse et 2 gouttes de Tea Tree. Diffusez par tranche de 30 minutes.

6. Faites un gros ménage au naturel

De nombreux nettoyants ménagers achetés en magasin contiennent des produits chimiques toxiques qui peuvent irriter les yeux, le nez, la gorge et les poumons.

Si vous voulez les utiliser, ouvrez au moins les fenêtres pendant le ménage.

Sinon, vous pouvez considérer de fabriquer vos propres nettoyants ménagers en utilisant des ingrédients comme le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude, les huiles essentielles ou encore le savon noir

Par ailleurs, pensez à nettoyer en profondeur vos tapis, car les polluants et les toxines vivent et prospèrent dans les fibres de ces derniers.

Il en va de même pour vos meubles et vos tissus, le nettoyage des canapés, fauteuils et chaises d’une maison, surtout s’ils sont faits de tissus, est essentiel à la propreté de son environnement et à la qualité de l’air.

Enfin, tout comme les tapis et les meubles rembourrés, la literie retient les odeurs, les spores et les autres éléments qui pourraient avoir un impact négatif sur la qualité de l’air que vous respirez.

Veillez à ce que la literie soit régulièrement lavée et changée.

7. Veillez à la propreté de vos filtres à air

L’une des façons les plus simples de purifier l’air de votre maison est de changer régulièrement le filtre à air de votre système de chauffage et de climatisation.

Les filtres à air doivent être changés régulièrement pour en tirer le maximum d’efficacité. Choisissez un filtre HEPA (High Efficiency Particulate Air) afin de nettoyer efficacement l’air des contaminants dans votre maison.

Enfin, le loi nous oblige à avoir des détecteurs de fumée, et parfois nous ne mesurons par leur importance, du moins en ce qui concerne le maintien d’un air de qualité.

Assurez-vous que vos détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone fonctionnent bien.

L’achat d’un détecteur de radon, gaz inodore qui a un impact néfaste sur la santé est également un moyen rapide de s’assurer que votre maison ne contient pas ce polluant qui affecte particulièrement les sous-sols et autres zones où l’humidité est susceptible de s’accumuler.

purifier sa maisonComment désodoriser une pièce naturellement ?

  1. Aérez 10 minutes par jour pour renouveler l’air

    Simple, basique, mais surtout indispensable !

  2. Ornez votre intérieur de plantes dépolluantes

    Jolies, faciles d’entretien et parfois agréablement odorantes, les plantes d’intérieur se chargeront de purifier votre air

  3. Allumez des bougies en cire d’abeille

  4. Respectez des règles basiques d’hygiène

    Pas de tabac dans la maison, des animaux propres, des chaussures qui restent à l’entrée…

  5. Diffusez des huiles essentielles

    Citron, Tea tree, Eucalyptus ou Pamplemousse sont autant de choix de qualité

  6. Faites un gros ménage au naturel

    Exit les produits industriels, vos nouveaux copains se nomment savon noir, vinaigre blanc, bicarbonate de soude et huiles essentielles

  7. Nettoyez votre système de filtration

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page