plantes succulentes

Plante grasse : top 10 des plantes succulentes à posséder (+ conseils entretien)

Elles sont belles, colorées, faciles d’entretien et difficiles à tuer, je veux bien sûr parler des succulentes !

Non, ces plantes d’intérieur au curieux nom ne se mangent pas.

En revanche elles sont à la mode et on comprend vite pourquoi, elles résistent à la sécheresse, purifient l’air, augmentent l’oxygène disponible dans la maison en apportant vie et verdure.

Bref, un must pour de la décoration qui allie l’utile à l’agréable.

Il existe bien des variétés de plantes succulentes, plus ou moins grandes, plus ou moins colorées, si bien qu’il n’y a rien de mal à les collectionner, au contraire !

1. Aloe vera

aloe vera

Sûrement l’un des plus populaires succulentes qui soit, cette plante médicinale n’est pas seulement agréable à l’œil puisqu’elle apporter aussi beaucoup à votre trousse à pharmacie !

L’aloe vera est une plante que l’on se plaira à cultiver en intérieur, pour profiter de son aspect décoratif.

De la famille des aloeacées ou asphodélacées, ses feuilles possèdent des vertus thérapeutiques qui trouvent leur usage dans de multiples situations.

Vous avez déjà sans doute entendu parler des bienfaits de l’aloe vera pour traiter par exemple les coups de soleil (simplement en appliquant son jus) et diverses autres blessures.

L’aloe vera est incroyablement résistant et peut prospérer avec une luminosité partielle, ce qui en fait une bonne option pour la chambre à coucher ou tout autre endroit de la maison qui ne reçoit pas de grandes quantités de lumière ou de chaleur.

C’est une plante très facile à entretenir et peu exigeante.

En été et au printemps, vous pouvez arroser le plant une fois par semaine.

En hiver et en automne, réduisez les arrosages et ne mouillez la plante que si le sol est sec sur quelques centimètres.

2. Cactus de Noël (schlumbergera)

cactus de noel

Pas besoin d’attendre les fêtes de fin d’années pour exposer ce cactus fleurit aux belles nuances orange, rose, violet et parfois jaune dans votre intérieur.

Le « thanksgiving cactus » se distingue des autres cactus par ses feuilles lisses qui se parent de bords souvent crochus.

Selon la variété choisie, les feuilles arboreront une couleur blanche, rouge ou encore rose.

Paradoxalement, le Cactus de Noël ne supporte pas les températures basses. En hiver, veillez à garder une température ambiante au-dessus de 10°C

En ce qui concerne leur entretien, veillez à ce qu’il n’y ait pas d’eau stagnante pendant vos arrosages afin de ne pas laisser pourrir les racines.

Pensez aussi à supprimer les fleurs fanées afin de laisser place aux nouvelles.

3. L’orpin de Morgane

plante grasse

Le sedum morganium a des tiges retombantes qui s’ornent de petites feuilles oblongues à la couleur vert clair. Au printemps, vous aurez la chance de pouvoir admirer de jolies petites fleurs rouges.

Pendant cette période elle ne demandera qu’un arrosage tous les 7 jours, de même qu’en été et en automne. En hiver cependant, vous ne la passerez à l’arrosoir qu’une fois le mois.

C’est une plante qu’il convient de manipuler avec délicatesse pour ne pas en faire tomber les feuilles.

4. Arbre de Jade (Crassula ovata)

plante succulente d'intérieur

La crassula ovata est un arbustif qui garde son feuillage tout au long de l’année. Ce dernier peut être taille en bonsaï pour le plus bel des effets. Ses feuilles vertes très épaisses, permettent de stocker de l’eau, ce qui rend son entretien encore plus facile.

Vous aurez plus à faire avec son feuillage (que vous taillerez souvent pour garder une forme harmonieuse) qu’avec son arrosage, tant la plante aime un environnement sec.

5. Kalanchoe tomentosa

Kalanchoe tomentosa

Plante aux feuilles plutôt allongées et larges, la Kalanchoe Tomentosa se pare généralement d’une couleur blanche qui peut virer au jaune doré. Les bords de ses feuilles se colorent d’un violet foncé qui tire vers le noir.

Au printemps, des fleurs en clochettes viennent décorer la plante. À cette période de l’année, faites-la profiter d’un maximum de soleil, parce qu’en hiver il conviendra de la garder en intérieur.

Pas d’arrosage en intérieur cependant. Pendant les autres saisons, veillez à bien mouiller le sol.

6. Pourpier en arbre (Portulacaria afra)

Portulacaria afra

Le portulacaria afra est un bonsaï aux petites feuilles vertes que vous pourrez tailler selon vos envies. En hiver, vous devrez lui trouver une pièce lumineuse, pour lui assurer un minimum de 15°C de température ambiante. Un arrosage avec un petit bol d’eau par mois suffira à sustenter cet arbuste.

Il vous faudra toutefois vérifier les attaques de cochenilles que vous pourrez éliminer avec un bout de coton imbibé d’alcool.

7. Haworthia

Haworthia

De la famille des liliacées, l’Haworthia Fasciata est une plante en rosette, dont les feuilles se tachent de petits points blancs. En été, de petites fleurs blanches apparaissent sous l’effet d’une légère humidité, qu’il conviendra de conserver à l’aide d’un arrosage hebdomadaire.

La plante aime particulièrement le soleil, mais ne supportera pas des expositions à des températures élevées. Il conviendra donc de la laisser à l’abri pour profiter d’un mi-ensoleillement.

8. Echeveria

Echeveria

L’Echeveria est une plante succulente en forme de rose verte géante, et qui garde ses grosses feuilles tout au long de l’année. De la famille des Crassulacées, la plante apprécie son sol quand celui-ci est légèrement humide, mais bien drainé.

Pour profiter de votre plante le plus longtemps possible, vous effectuerez un rempotage annuel pendant le printemps, en rajoutant du terreau et du sable dans le nouveau pot.

Pendant l’hiver, il conviendra de la faire rentrer en intérieur, sauf si vous habitez une région où le soleil ne manque jamais. Éliminez aussi les fleurs fanées au fur et à mesure, pour lui garder un aspect plus attirant.

9. Zamioculcas

Zamioculcas

Le Zamioculcas zamiifolia est une plante d’Afrique tropicale, de la famille des Araceae. Elle est l’unique représentante de son genre et peut se montrer capricieuse à l’entretien.

Elle se pare de longues tiges ornées de tous les côtés par des feuilles fines et vertes. Vous aurez seulement à faire attention au choix du pot pour la plante. Celui-ci devra être percé en bas pour permettre un bon drainage, parce que les racines de la plante ne supportent pas les excès d’eau.

En intérieur, veillez à rajouter du terreau pour bien nourrir la plante, et placez le pot près d’une fenêtre qui pourra la protéger des rayons lumineux directs.

10. Lithops

Lithops

Le Lithops ou “plante caillou” est une plante issue de la famille des Aizoacées. Elle doit son nom à sa texture et sa couleur qui la rapprochent beaucoup de l’apparence d’un caillou. Pendant la saison des pluies cependant, le Lithops s’ouvre sur de jolies fleurs de marguerite jaunes et blanches.

C’est une plante qu’il conviendra de bien arroser entre l’été et le début de l’hiver, pour suspendre complètement l’arrosage au printemps.

Bien que les besoins de chaque succulente soient uniques à la plante en question, il y a quelques concepts qui sont universellement applicables dont les principaux sont :

 

  • s’assurer de ne pas trop arroser : attendez que le sol sèche complètement avant de l’arroser à nouveau. Lorsque vous arrosez, donnez à votre succulent une quantité suffisante d’eau pour ré-humidifier le sol jusqu’au fond du pot.
  • placez le pot dans un endroit suffisamment éclairé : la plupart des succulents aiment la lumière du soleil. Placez-les près des fenêtres ou dans des pièces lumineuses. Un manque de lumière peut faire que vos plantes s’étirent et deviennent ” légères “. Investissez dans une lumière de croissance si vous vivez dans un climat nuageux.
  • cultivez un sol approprié : en raison de leur capacité à retenir l’eau, les succulents doivent se trouver dans un sol léger qui permet l’aération et un drainage adéquat. L’utilisation d’une partie de terre de jardin ordinaire pour une partie de perlite ou de pierre ponce devrait suffire à cette fin.
  • fertilisez régulièrement : les plantes d’intérieur réagissent toujours mieux lorsqu’on leur donne des nutriments appropriés. Fertiliser vos succulents augmente leur plénitude, leur couleur et leur longévité. Utilisez un engrais standard dilué à moitié pour éviter de brûler vos succulents. Répétez ce processus tous les quelques mois. Éviter de fertiliser en hiver lorsque les plantes sont en dormance.

Maintenant que vous savez quels succulents fonctionnent le mieux à l’intérieur, vous pouvez commencer à élargir votre collection !

Intégrez des plantes dans votre décor et découvrez de nouvelles variétés et combinaisons pour mieux exprimer votre personnalité et votre individualité.

Pourquoi on appelle plante grasse ?

Les plantes grasses, aussi appelées succulentes ne se mangent pas, mais alors pourquoi ce terme ? Succulente désigne toute plante qui stocke de l’eau pendant de longues périodes dans ses feuilles, ses racines ou sa tige. Ceci inclut généralement tous les aloès et les cactus pour ne nommer que quelques familles. Voyons maintenant les 10 plantes grasses les plus réputées qui trouveront à merveille leur place dans votre mobilier.

Comment s’occuper d’une plante grasse ?

Les plantes grasses ont la côte au près des jardiniers amateurs, mais contrairement à ce que l’on dit, elles ne sont pas increvables ! Oui, elles sont parmi les plus faciles à entretenir, mais il est aussi facile de créer un déséquilibre et de tuer par inadvertance votre plante qui aime le soleil. Cependant, avec la bonne combinaison d’eau, de lumière et de terre, vos succulentes, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, sont sûrs de prospérer. Examinons comment prendre soin de ces plantes grasses d’intérieur :

  • contenant : en général, votre plante grasse se trouvera dans un pot fourni par la magasin avec peu ou pas d’air, ce qui entraînera une décomposition rapide. Si vous avez acheté un succulent dans un contenant en verre, transférez-le dans un pot en terre cuite ou en céramique. Quel que soit le contenant que vous choisirez pour votre succulent, veillez à une bonne circulation d’air dans le sol afin qu’il puisse se drainer rapidement et prévenir la pourriture des racines.
  • le terreau : l’une des façons les plus rapides de tuer une plante grasse est de la planter dans le mauvais sol et de noyer ses racines dans trop d’humidité. Les succulents se trouvent à l’état sauvage dans des climats arides qui reçoivent très peu de précipitations, généralement dans des régions où le sol se draine rapidement. Vous voudrez vous assurer que votre succulente est plantée dans un sol léger qui retient une quantité minimale d’eau. Vous pouvez donc mélanger votre terreau avec de la pierre ponce ou de la perlite, des substances qui laissent de l’espace pour l’eau et l’air.
  • luminosité : les plantes grasses sont habituées aux climats arides. Ces zones sont généralement saturées par la lumière du soleil. Vos succulentes voudront ce genre de lumière. Cela ne signifie pas que vous ne devez mettre votre plante dans la partie la plus lumineuse et ensoleillée de votre maison, mais vous devez vous assurer qu’elle reçoit au moins quelques heures de lumière solaire indirecte chaque jour. Essayez de la mettre sur le rebord d’une fenêtre ou dans un autre endroit qui est sûr de voir le soleil pendant au moins une bonne partie de la journée.
  • arrosage : comme il s’agit de plantes résistantes à la sécheresse, elles sont généralement plus résistantes à des périodes plus longues sans eau et ne se dessèchent pas aussi rapidement que les plantes d’intérieur typiques. Mais n’oubliez pas que ce ne sont pas des cactus et qu’il faut quand même les arroser avant que leur sol ne soit complètement asséché. Attendez que le sol soit sec au toucher pour arroser. Le sol ne doit pas être dur mais ne doit pas être humide non plus.

Retour haut de page